Être aidé à domicile

 

Bénéficier d’un service de livraison de repas

Vous, ou l’un de vos proches, pour des raisons de disponibilité, de santé, de goût, ne pouvez ou ne souhaitez pas préparer vos repas ? 

Le CCAS peut vous aider en assurant, 7 jours sur 7, y compris les jours fériés, un service de portage de repas à domicile. Un moyen ainsi de bénéficier de repas équilibrés et bons, répondant aux différentes exigences nutritionnelles et ce à un prix modique (de 7,30 € à 8,10 € par jour selon la formule choisie). 

Plus de 80 castelnauviens bénéficient ainsi chaque jour de cette prestation, assurée par l’équipe de cuisiniers et de livreurs de la cuisine centrale, située à l’EHPAD Via Domitia. Les premiers ont acquis une expertise toute particulière de la conception de repas destinés aux séniors (y compris repas adaptés à différentes pathologies et « textures modifiées »). Les seconds veillent à accorder, lors de la livraison, une attention toute particulière aux usagers servis et prennent le temps d’échanger quelques mots à chaque visite à domicile. 

Plusieurs formules sont possibles : repas complet du midi seul ou repas du midi complété par un potage afin de disposer d’une partie du repas du soir. 


Recevoir la visite de bénévoles du dispositif Monalisa


En France, un quart des personnes de plus de 75 ans souffrent d’isolement et n’ont personne avec qui parler régulièrement.

Afin de lutter contre ce terrible fléau, le dispositif MONALISA (un acronyme signifiant « mobilisation  nationale contre l’isolement des personnes âgées ») a été initié en 2014 au niveau national et s’est développé progressivement dans certaines communes. Le déploiement de ce dispositif à Castelnau constitue un axe essentiel du « plan séniors » que la Ville a souhaité développer en faveur de ses administrés de plus de 65 ans. 

Le principe ? Constituer des binômes de bénévoles qui sont chargésde rendre visite régulièrement à des personnes âgées isolées. Echanger autour d’un thé ou d’un café, pratiquer un jeu de société, faire quelques pas ou une plus grande promenade, aller ensemble au cinéma, au théâtre ou au musée… autant de petits et grands moments qui sont partagés et peuvent contribuer à égayer la vie de nos ainés. Le CCAS cherche en permanence à développer son équipe citoyenne, mais aussi à identifier les personnes âgées isolées qui peuvent en bénéficier. 

Vous disposez d’une ou deux heures par semaine et vous souhaitez vous impliquer dans une démarche bénévole ? 
Ou, au contraire, vous avez plus de 65 ans, êtes isolé et aimeriez bénéficier de la compagnie de bénévoles ? 


Vous pouvez contacter le CCAS. Tel : 04 67 14 27 28


Se renseigner sur l’allocation personnalisée d’autonomie

L’APA (allocation personnalisée d’autonomie) est une allocation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie :
·    l’APA à domicile aide à payer les dépenses nécessaires pour rester vivre à domicile malgré la perte d’autonomie ;
·    l’APA en établissement aide à payer une partie du tarif dépendance en EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).
L’APA est versée par le Conseil Départemental. La loi du 28 décembre 2015 relative à l’adaptation de la société au vieillissement a revalorisé et amélioré l’APA à domicile.
L’APA est une allocation destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus :
·    qui ont besoin d’aide pour accomplir les actes essentiels de la vie quotidienne : se lever, se laver, s’habiller…,
·    ou dont l’état nécessite une surveillance régulière.
L’APA ne fait l’objet d’aucune récupération des sommes reçues ni du vivant ni au décès de son bénéficiaire. Le département ne peut donc pas demander le remboursement des sommes versées au bénéficiaire si sa situation financière s’améliore de son vivant, ni les récupérer sur sa succession à son décès.

Pour bénéficier de l’APA, il faut :
·    être âgé de 60 ans ou plus,
·    résider en France de façon stable et régulière,
·   être en perte d’autonomie, c’est-à-dire avoir un degré de perte d'autonomie évalué comme relevant du GIR 1, 2, 3 ou 4 par une équipe de professionnels du conseil départemental.

Il n’y a pas de conditions de revenu pour bénéficier de l’APA. Si vous remplissez les conditions d’âge, de résidence et de perte d’autonomie, vous pouvez ainsi bénéficier de l’APA quels que soient vos revenus. En revanche, le montant attribué dépend du niveau de revenus. Au-delà d’un certain niveau de revenus, une participation progressive vous sera demandée.

L’APA ne peut pas être cumulée avec les prestations suivantes :
·    La PCH (prestation de compensation du handicap),
·    L’aide-ménagère à domicile,
·    Les aides des caisses de retraite.


L’APA peut être attribuée aux personnes :
·    qui vivent chez elles : on parle d’APA à domicile ;
·    qui vivent en EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) : on parle d’APA en établissement.

Attention, les personnes qui vivent dans une résidence autonomie (ex-logement-foyer), une résidence services ou une petite unité de vie doivent faire une demande d’APA à domicile et non d’APA en établissement. 
De la même façon, les personnes vivant chez des accueillants familiaux doivent faire une demande d’APA à domicile.

L’APA à domicile et l’APA en établissement ont des règles d’attribution et de calcul différentes :
·    l’APA à domicile aide à financer les dépenses inscrites dans un plan d’aide ;
·    l’APA en établissement aide à payer une partie du tarif dépendance facturé aux résidents des EHPAD.


Si vous bénéficiez de l’APA à domicile et que vous envisagez d’aller vivre dans un EHPAD, le montant d’APA qui vous sera attribué ne sera pas le même à domicile et en établissement.
À noter : si vous résidez dans un établissement qui ne se trouve pas sur le territoire français, vous ne pouvez pas bénéficier de l’APA.

Le CCAS peut vous remettre le dossier de demande et vous aider à le constituer. Tel : 04 67 14 27 28


 


 

ACCÈS RAPIDE